L’UDC est désormais le seul parti de droite à ne pas faire le jeu de la gauche

Communiqué de presse Le PLR a annoncé qu’il refusait de participer à un apparentement de droite, malgré la main tendue par l’UDC. Ce faisant, il mâche le travail de la gauche, qui apprendra cette nouvelle avec plaisir : elle compte bien se battre contre des adversaires désunis et affaiblis. Les Jeunes UDC Vaud déplorent la décision du PLR et assumeront désormais leur rôle de dernière jeunesse vaudoise à ne pas faire le jeu de la gauche. (suite…)

Nouveau programme politique: Le citoyen au coeur de notre action

Communiqué de presse Les Jeunes UDC Vaud adoptent un programme politique en 43 points pour les élections fédérales du 18 octobre Sous la désignation « le citoyen au cœur de notre action » les Jeunes UDC Vaud ont adopté un programme en 43 points pour la législature 2015-2019. A travers ce programme, ils souhaitent affirmer leur soutien infaillible aux citoyens qui se sentent oubliés du gouvernement et des partis politique en général. Les piliers de la Confédération que sont la souveraineté, l’indépendance, la neutralité, la démocratie et le fédéralisme doivent être préservés. Le citoyen doit retrouver la place centrale en politique. Il est oublié...

Les Jeunes Socialistes contre le débat démocratique ?

L’UDC a lancé la récolte de signatures pour son initiative visant à faire primer le droit national. Si cette initiative est acceptée, la Constitution sera la plus haute marche du droit suisse et le gouvernement sera obligé d’appliquer les décisions du peuple. Cela ne plaît visiblement pas aux jeunes socialistes (JUSO), qui préfèrent le diktat de l’Union européenne et du Conseil de l’Europe. Ne voulant pas que leurs sympathisants puissent lire l’argumentaire de l’UDC (de peur qu’ils soient convaincus?) ils ont décidé de distribuer des autocollants à coller sur les boîtes aux lettres afin de bloquer tout envoi de l’UDC....

Lénine, criminel toléré

Parmi les mythes que l’on entend bien trop souvent figure en belle place celui du « Lénine philosophe » ou « innocent penseur ». Ce dernier n’aurait pas créé les bases d’un Etat totalitaire. Cette théorie est un bon moyen que les communistes actuels utilisent pour mettre toute la faute des dérives sur le compte de Staline, afin de faire oublier que les méfaits que ce dernier a commis viennent directement de la doctrine des penseurs du communisme. N’oublions pas que Lénine est responsable directement de très nombreuses morts, soit par la famine, soit en ordonnant lui-même la mort de milliers de personnes.