Les jeunes UDC soutiennent Arthur Petit

Les Jeunes UDC Vaud soutiennent la candidature de leur vice-président Arthur Petit au porte de président de la section UDC du district Côte Ouest. Les jeunes se réjouissent d’être avantageusement représentés au Comité central de l’UDC cantonale par un membre de qualité, par ailleurs Président sortant du Conseil communal de Rolle.

L’UDC est désormais le seul parti de droite à ne pas faire le jeu de la gauche

Communiqué de presse Le PLR a annoncé qu’il refusait de participer à un apparentement de droite, malgré la main tendue par l’UDC. Ce faisant, il mâche le travail de la gauche, qui apprendra cette nouvelle avec plaisir : elle compte bien se battre contre des adversaires désunis et affaiblis. Les Jeunes UDC Vaud déplorent la décision du PLR et assumeront désormais leur rôle de dernière jeunesse vaudoise à ne pas faire le jeu de la gauche. (suite…)

Les Jeunes Socialistes contre le débat démocratique ?

L’UDC a lancé la récolte de signatures pour son initiative visant à faire primer le droit national. Si cette initiative est acceptée, la Constitution sera la plus haute marche du droit suisse et le gouvernement sera obligé d’appliquer les décisions du peuple. Cela ne plaît visiblement pas aux jeunes socialistes (JUSO), qui préfèrent le diktat de l’Union européenne et du Conseil de l’Europe. Ne voulant pas que leurs sympathisants puissent lire l’argumentaire de l’UDC (de peur qu’ils soient convaincus?) ils ont décidé de distribuer des autocollants à coller sur les boîtes aux lettres afin de bloquer tout envoi de l’UDC....

Les jeunes partis disent NON à la caisse publique d’assurance-maladie !

Le 28 septembre prochain, les citoyens suisses seront appelés à voter sur une initiative visant à instaurer une caisse publique d’assurance-maladie. Les Jeunes libéraux- radicaux, les JDC et Jeunes UDC s’engagent avec fermeté contre ce projet qui met en danger notre système de santé. L’augmentation continue des primes d’assurance-maladie préoccupe une large partie de la population. Or cette augmentation n’est pas due au système de l’assurance-maladie mais à la démographie croissante et à l’innovation liée aux méthodes de soin. La réduction des coûts de la santé est illusoire. Les prestations médicales représentent 95% des primes payées par les assurés. Les...