Les jeunes partis disent NON à la caisse publique d’assurance-maladie !

Caisse unique non

Le 28 septembre prochain, les citoyens suisses seront appelés à voter sur une initiative visant à instaurer une caisse publique d’assurance-maladie. Les Jeunes libéraux- radicaux, les JDC et Jeunes UDC s’engagent avec fermeté contre ce projet qui met en danger notre système de santé.

L’augmentation continue des primes d’assurance-maladie préoccupe une large partie de la population. Or cette augmentation n’est pas due au système de l’assurance-maladie mais à la démographie croissante et à l’innovation liée aux méthodes de soin.

La réduction des coûts de la santé est illusoire. Les prestations médicales représentent 95% des primes payées par les assurés. Les frais administratifs et de marketing ne représentent donc que 5% des primes. Les éventuelles réductions de coûts devront donc se faire au détriment des prestations médicales, ce qui signifie rationnement des prestations, soins forcés et restriction du libre choix du médecin.

La concurrence entre les caisses assure la qualité des soins et la maîtrise des coûts. Si un assuré est insatisfait des prestations que lui offre son assurance-maladie ou qu’il les juge trop onéreuses, il a la possibilité de changer d’assureur. Dès lors, les assureurs sont incités à offrir les meilleures prestations au meilleur coût afin de s’attirer les faveurs des clients. En outre, la concurrence permet l’innovation. Il en résulte que nous avons aujourd’hui notamment le choix entre les modèles du médecin de famille, HMO ou de la télémédecine.

Les modèles alternatifs et les rabais pour les enfants et les jeunes sont menacés par la caisse publique. L’initiative défendue par la gauche préconise une prime uniforme par canton. Soit la fin assurée des modèles alternatifs et des différents niveaux de franchise. Le calcul des primes étant basé, selon l’initiative, sur les seuls coûts effectifs de l’assurance-maladie, les demandes liées à la situation des familles ne pourraient plus être prises en compte. Par ailleurs, fixer des primes particulières pour certaines catégories d’assurés ne serait plus possible, y compris pour les enfants et les jeunes adultes jusqu’à 25 ans, qui bénéficient jusqu’à présent de rabais.

Contacts :

Johanna Gapany (Vice-présidente des Jeunes libéraux-radicaux): 078 718 61 39
Yohan Ziehli (Vice-président des Jeunes UDC): 076 476 25 61
Khalil Thebti (Vice-président des JDC): 0788 16 15 95

Partagez notre actualité !