Les Jeunes UDC s’engagent pour…

Maintenir notre souveraineté et notre neutralité

  • En combattant tout rattachement institutionnel avec des organismes internationaux tels que l’UE, notamment en refusant catégoriquement l’accord-cadre actuellement en discussion.
  • En exigeant que le Conseil fédéral respecte l’autonomie des cantons dans les compétences qui leur sont dévolues ainsi que la neutralité de notre pays en évitant de prendre parti dans les crises internationales.

 

Stopper l’immigration massive

  • En réclamant que les résidents suisses aient la priorité à l’embauche sur l’ensemble des sociétés basées en Suisse.
  • En demandant la renégociation ou la résiliation des accords de Schengen, afin de reprendre le contrôle de nos frontières ainsi qu’une restriction du regroupement familial et des prestations sociales pour les immigrés afin d’éviter un afflux massif de «réfugiés» économiques.

 

Renforcer notre sécurité tout en garantissant une fiscalité attractive

  • En exigent la réintroduction des courtes peines privatives de liberté et en souhaitant plus de fermeté dans la lutte contre la criminalité.
  • En s’opposant à toute création ou augmentation d’impôts ou de taxes et en refusant toute hausse du taux de TVA.

 

Augmenter la qualité de vie de nos concitoyens

  • En exigeant que les moyens nécessaires soient affectés à l’entretien et au développement du réseau routier et ferroviaire notamment en étendant les horaires nocturnes pour les transports publics.
  • En demandant une ouverture prolongée des heures des commerces et des établissements publics.

 

Combattre la densification et protéger nos espaces verts

  • En préservant notre territoire contre bétonnage massif que subit notre pays notamment en raison de l’immigration.
  • En favorisant l’achat de produits locaux et régionaux ainsi qu’en demandant des sanctions accrues contre toute dégradation de l’environnement.

 

Soutenir les familles et les exploitants agricoles

  • En souhaitant davantage d’allègements fiscaux pour les familles et des congés maternité/paternité décents afin que les parents puissent choisir librement l’éducation de leur enfant.
  • En se battant pour un approvisionnement indigène en matière de produits alimentaires afin que la Suisse soit alimentairement souveraine et en demandant le retrait total du volet agricole dans les accords de libre-échange avec les pays tiers.

Partagez notre actualité !