Rapport d’activités de l’année 2013-2014

copy-cropped-229138_100307760063655_100002532930750_911_1263097_n.jpgSuite à l’Assemblée Générale du mois d’avril, une réorganisation s’est avérée nécessaire.

Les objectifs étaient multiples : mieux intégrer les nouveaux membres, renforcer l’action du comité, permettre à ceux qui n’en font pas partie d’être plus actifs, être plus visibles de l’extérieur.

La volonté globale est d’affirmer notre place de premier parti Jeunes du canton de Vaud, place qui a été mise en avant lors des dernières élections fédérales.

Le comité est désormais constitué de huit personnes. La coopération se passe très bien et une bonne ambiance règne, de l’avis de tous. Les huit élus permanents sont appuyés par d’autres membres, convoqués aux séances en fonction des besoins.

Des groupes de travail ont été mis en place pour plusieurs sujets (campagnes, préparation des élections 2015). Cela permet à nos membres de s’impliquer sur un sujet qui leur tient à coeur, sans s’engager dans un mandat complet d’un an.

Campagnes

Les Jeunes UDC Vaud ont mené une campagne forte contre l’initiative du GSsA, qui visait la fin de l’obligation de servir. En plus du but politique, il s’agissait d’un test pour voir si le nouveau comité était capable de mener à bien une campagne de votations.

Les résultats ont été concluants. Grâce à une affiche vue par plus d’un million de personnes en Suisse, nous avons tenu une place importante dans la discussion pendant le mois de septembre. A noter le faible coût, CHF 400.-, qui comprend l’impression des tracts.

La campagne a également été menée en novembre contre l’initiative 1:12 des jeunes

socialistes. Encore une fois, un visuel clair a constitué le centre de notre action. De plus, la participation de nos membres à des débats, la mobilisation sur les réseaux sociaux ou aux marchés et la présence dans les médias ont renforcé notre visibilité à ce sujet. Les affiches étant de conception interne, la campagne n’a rien coûté à notre parti.

Il en est allé de même pour la campagne en faveur de l’initiative contre l’immigration de masse. Avec une affiche claire et efficace, nous avons pu encore une fois nous démarquer des autres jeunesses de partis. A noter une grande présence dans les médias, particulièrement à la télévision.

Visibilité

La visibilité dans les médias s’est accrue. Depuis le mois de septembre, des articles ont été consacrés à notre action dans plusieurs grands journaux du pays, en Suisse romande comme en Suisse allemande. Nous avons également bénéficié de plusieurs passages à la radio et à la télévision, notamment au sujet du référendum FATCA, de l’initiative pour les familles, de l’importance du fédéralisme ou encore de l’immigration de masse.

Cela est dû notamment à la publication de communiqués de presse et au travail régulier de notre comité.

Notre présence s’est également renforcée sur les réseaux sociaux, où plusieurs de nos membres sont actifs.

La création de notre site internet début 2014 est un nouvel atout dont il faudra savoir tirer parti.

Rapports avec d’autres sections

Les Jeunes UDC Vaud entretiennent de très bons rapports avec d’autres sections. A ce titre, il faut noter le grand soutien dont nous bénéficions de la part de l’UDC Vaud et de l’UDC Suisse. Les rapports sont également très bons avec les Jeunes UDC Suisse, dont notre président est membre du comité.

La collaboration ponctuelle avec d’autres jeunesses de partis est un atout.

Activités

Par manque de temps, nous avons malheureusement dû repousser la visite du Palais fédéral à l’année prochaine. Pour remplacer cela, un repas de fin d’année a été organisé à Chardonne.

Un stamm de votation a eu lieu à Vevey le 9 février. C’est une grande réussite pour une première, et l’ambiance fut bonne malgré les menaces de groupuscules d’extrême gauche qui prévoyaient de venir provoquer nos membres.

Objectifs à venir

Plusieurs échéances importantes nous attendent ces prochains mois. Il est essentiel de se préparer dès maintenant à les affronter au mieux. Il faudra rétablir la vérité sur les conséquences du vote sur l’immigration. La taxation des successions et le salaire minimum devront être combattus, alors que nous devrons défendre de toutes nos forces l’interdiction aux pédophiles de travailler avec des enfants.

Dans tous les cas, il faudra se battre pour défendre l’emploi, au travers d’un soutien actif des PME et de la production locale en général, ainsi que d’une lutte quotidienne contre l’Etat tout-puissant.

D’un point de vue stratégique, l’année 2014 sera très importante en vue des élections fédérales de 2015. La préparation de notre campagne et la définition de notre stratégie sont à l’ordre du jour.

La souveraineté de la Confédération, le fédéralisme, la sécurité, la responsabilité individuelle, la promotion des entreprises et de l’agriculture locale continueront de rythmer notre action.

Conclusion

Nous tenons à remercier toutes les personnes qui se sont engagées à nos côtés de

quelque manière que ce soit durant l’année écoulée. Le bilan de cette année est très

positif, et cela a été rendu possible grâce au travail de toutes et de tous. Cependant, le plus dur reste à faire. Nous remercions par avance celles et ceux qui nous soutiendront à l’avenir. Toute aide est la bienvenue.

Au nom des Jeunes UDC Vaud, nous vous souhaitons de joyeuses fêtes et vous adressons nos meilleurs voeux pour 2014. Vive la Suisse !

 

Yohan Ziehli, Président

Nicolas Masserey, Secrétaire Général